Colocation Senior & Retraité | Location Chambre

Colocation Senior & Retraité | Location Chambre

juin 3, 2019 Non Par Yann Briand

Les séniors vivent plus longtemps… mais également de plus en plus seuls. Cet isolement subi fragilise la santé physique et mentale des personnes âgées. Heureusement, l’isolement n’est pas une fatalité, des solutions existent.

Le décès de son conjoint ? Le départ de ses enfants à l’étranger ? Des problèmes de santé ?


Avec l’âge le sentiment d’être seul(e) se fait de plus en plus ressentir, progressivement la famille a tendance à s’éloigner, les amis ont disparu ou se font distants.

Le handicap et la précarité financière aggravent le fossé de la solitude.

En France, environ 1,5 million de personnes âgées de plus de 75 ans vivent dans une situation de solitude qu’elles n’ont pas choisie. Le phénomène s’amplifie dans les grandes villes et il concerne davantage les femmes qui se retrouvent majoritairement veuves.

 L’isolement social est un cercle vicieux. On se replie sur soi avec la crainte de sortir ou de gêner. Jusqu’à en souffrir : la solitude accentue le déclin physique et cognitif chez les personnes âgées (dépression, troubles du sommeil, hypertension…).

Doit-on s’y résigner ?

Surtout pas. On sait que l’isolement des personnes âgées représente un enjeu majeur de société et un vrai problème de santé publique. Des initiatives ont fleuri pour aider les seniors à retrouver une vie sociale active, notamment le vivre ensemble entre seniors ?

Comment ça marche la cohabitation entre séniors ?

Chaque acteur doit s’investir personnellement dans ce projet de vie en petite collectivité sous un même toit, ce qui va imposer, de facto, des contraintes et des bouleversements.
Pour que le projet réussisse, il faut apprendre à se connaître dans la vie de tous les jours. Les personnes doivent donc se rencontrer et envisager de partager, pendant quelques jours, un logement en commun, ce peut-être une location de vacances, par exemple.

Nos conseils…

Une fois le groupe formé (il peut être composé de deux personnes uniquement), nous conseillons aux participants d’accepter de quitter leurs domiciles respectifs et de louer, à 2 ou 3, un nouveau logement adapté à ce mode de vie, avec un regard neuf, où chacun pourra conserver son indépendance et son intimité. Ce peut être également l’occasion de changer de région ou voire même de pays.

Partager cet article sur les réseaux sociaux